Tremblement de terre : ce qu’il faut savoir

Vous croyez que le Québec est rarement touché par des séismes? Détrompez-vous! Les experts du ministère de la Sécurité publique enregistrent environ 450 tremblements de terre par année.

La plupart ne provoquent pas de dommages matériels, mais le risque de secousse violente n’est pas inexistant pour autant. Le Québec a en effet subi quelques séismes de magnitude 6 à 7 sur l’échelle de Richter.

Lisez ces conseils tirés du blogue de La Capitale pour connaître les zones à risque, les gestes à poser en cas de tremblement de terre et les vérifications à effectuer pour votre assurance habitation.

Les zones à risque

Les séismes peuvent survenir un peu partout sur le territoire québécois. Les spécialistes ont toutefois ciblé trois zones particulièrement actives :

  1. Secteur Charlevoix-Kamouraska
  2. Ouest du Québec : de Montréal au Témiscamingue, y compris les Laurentides et l’est de l’Ontario
  3. Zone Bas-Saint-Laurent–Côte-Nord.

Comme le risque est bien réel, l’Association de sécurité civile du Québec (ASCQ) et le Bureau d’assurance du Canada (BAC) organisent une campagne de prévention annuelle. Cette campagne, baptisée La Grande Secousse, vise à communiquer à la population les bonnes pratiques à appliquer en cas de séisme majeur.

Trois gestes à poser

Advenant un tremblement de terre majeur, ces trois gestes pourraient vous sauver la vie :

  1. Baissez-vous. En restant près du sol, vous éviterez que les secousses ne vous fassent chuter.
  2. Abritez-vous sous un meuble solide (une table, par exemple). S’il n’y a aucun abri solide près de vous, baissez-vous au sol et tenez-vous loin des fenêtres et de tout objet instable. Utilisez vos bras pour vous protéger la tête et le cou.
  3. Agrippez-vous fermement au meuble qui vous sert d’abri jusqu’à ce que les secousses cessent.

Assurance habitation : vérifications à faire

Les dommages causés par la fumée, un incendie ou une explosion attribuables à un séisme sont habituellement couverts par une protection optionnelle. Cette protection optionnelle est automatiquement incluse aux polices d’assurance habitation de La Capitale. Mais attention : chez la plupart des assureurs, vous devez demander l’ajout en option pour être protégé.

Bon à savoir : Les dommages touchant la structure du bâtiment ne sont pas couverts. Si vous habitez un endroit plus à risque et voulez être bien protégé, vous pouvez faire ajouter à votre assurance habitation une protection supplémentaire couvrant spécifiquement votre résidence et vos biens en cas de dommages causés par un séisme.

Qu’en est-il de votre assurance auto?

Sachez que si vous avez ajouté les protections du chapitre B à votre assurance auto, les dommages occasionnés à votre véhicule par un tremblement de terre sont couverts!

Tirez parti du partenariat avec La Capitale!

Si vous êtes un acheteur ou un vendeur DuProprio, pensez à demander une soumission d’assurance auto, habitation ou véhicule de loisirs à La Capitale assurances générales pour profiter des avantages de notre partenariat!

Comments are closed.