Piscine et spa : 3 règles d’or pour en profiter en toute sécurité

Rien de mieux qu’une bonne saucette pour se rafraîchir ou se détendre! Vous avez investi temps et argent dans une piscine ou un spa et voulez en profiter au maximum? Pour éviter les accidents et les dommages, suivez ces quelques conseils de prévention tirés du blogue de La Capitale.

1. Assurez bien votre piscine ou votre spa

Pour que votre piscine ou votre spa extérieur soient couverts en cas de dommages, il faut ajouter une protection à votre assurance habitation. Cela vous permettra, par exemple, d’obtenir une aide financière si le poids de la neige ou de la glace cause des dommages à votre piscine.

Selon le type d’installation, différentes protections existent. Elles couvrent généralement :

  • votre spa ou piscine;
  • les équipements d’entretien, de traitement et de chauffage de l’eau;
  • la terrasse ou le patio fixé à votre installation;
  • les frais de main-d’œuvre requis pour remplacer votre spa ou piscine en cas de sinistre.

Pour obtenir une couverture adéquate, suivez ces trois conseils :

  1. Avisez votre assureur de la présence d’une piscine ou d’un spa, ou de votre intention d’en faire l’installation lorsque vous assurez la résidence pour la première fois. Si l’assureur n’est pas informé avant qu’un sinistre survienne, vous ne serez pas dédommagé.
  2. Informez votre assureur de tous vos équipements associés à l’entretien, au chauffage et à l’utilisation de votre spa ou piscine.
  3. Vérifiez la méthode de calcul des indemnités en cas de sinistre, qui varie d’un assureur à l’autre. Dans certains cas, l’assureur calculera l’indemnité en tenant compte de la baisse de valeur des installations (dépréciation). Ainsi, plus les installations sont vieilles, plus l’indemnité potentielle sera basse. Par exemple, si votre toile de piscine a plus de 10 ans, l’indemnité en cas de sinistre pourrait être limitée à 25 % de la valeur de la piscine à l’état neuf.

Bon à savoir : Certains assureurs, dont La Capitale, ne tiennent pas compte de la dépréciation lorsqu’une piscine creusée doit être remplacée après un sinistre, ni dans le calcul de la part de l’indemnité couvrant les frais de main-d’œuvre nécessaire à la réparation ou au remplacement des installations.

Vous avez une piscine ou un spa gonflables?

Pas besoin de protection additionnelle! Ces installations temporaires sont couvertes par votre assurance habitation.

2. Respectez les mesures de sécurité obligatoires

Malgré les efforts de prévention déployés, les piscines et spas résidentiels sont le théâtre de noyades chaque année. C’est pourquoi la réglementation québécoise prévoit plusieurs mesures pour maximiser la sécurité des installations. Ainsi, il faut :

  • Obtenir un permis municipal pour la construction, l’installation ou le remplacement d’une piscine ou de toute installation visant à permettre ou à empêcher l’accès à la piscine.
  • Bloquer l’accès à la piscine par une clôture munie d’un système de fermeture et de verrouillage automatiques.Cette clôture doit mesurerau moins 1,2 m de hauteur, et ses barreaux doivent être espacés de moins de 10 cm.
    OU
    Bloquer l’accès au spa à l’aide d’un couvercle rigide avec cadenas.
  • Installer une échelle ou un escalier dans les piscines creusées ou semi-creusées.
  • Toujours laisser un gilet de sauvetage ou une bouée à portée des baigneurs.
  • Assurez-vous que les appareils comme la pompe et le filtreur soient inaccessibles.Ils doivent être à plus de 1 m de la piscine ou de la clôture, à l’intérieur de la clôture, ou encore sous le patio.

3. Adoptez un comportement sécuritaire

Même si vos installations sont conformes et jugées sécuritaires, il y aura toujours un risque de noyade. D’où l’importance d’assurer une bonne surveillance et d’adopter un comportement sécuritaire. Comment? En suivant les conseils de la Société de sauvetage. En résumé :

  • Soyez prêt à réagir en cas d’urgence.
    Apprenez les premiers secours et la réanimation cardiorespiratoire. Restez à l’affût des signes de noyade : visage et regard dirigés vers le haut et exprimant la panique, mouvements vigoureux des bras.
  • Surveillez en tout temps les enfants de moins de 12 ans.
    Avant la baignade, assurez-vous d’avoir tout ce qu’il faut à proximité de la piscine : téléphone, boissons, serviettes, crème solaire, etc.
    Si vous êtes chargé de surveiller les enfants, ne faites rien d’autre en même temps.
    Si vous devez momentanément quitter des yeux les enfants, demandez-leur de sortir de la piscine et de vous suivre ou confiez la surveillance des enfants à un autre adulte.
  • Ne vous baignez jamais seul, que ce soit dans une piscine ou un spa.
  • Ne laissez personne aller dans votre spa en état d’ébriété.
    La température de l’eau peut augmenter les effets de l’alcool ou provoquer la somnolence.
  • N’oubliez pas que les spas sont déconseillés à certaines personnes : les enfants de moins de 5 ans, les femmes enceintes et les personnes souffrant d’hypertension ou de problèmes cardiaques.
  • Ne laissez aucun jouet dans l’eau et refermez bien les accès après la baignade pour éviter que de jeunes enfants s’aventurent dans la piscine sans surveillance.

Tirez parti du partenariat avec La Capitale!

Si vous êtes un acheteur ou un vendeur DuProprio, pensez à demander une soumission d’assurance auto, habitation ou véhicule de loisirs à La Capitale assurances générales pour profiter des avantages de notre partenariat!

Comments are closed.