3 trucs pour trouver le chalet parfait

L’achat d’un chalet demande une certaine préparation, comme c’est le cas lorsqu’on se porte acquéreur d’une nouvelle maison.

« Pensez aux activités que vous aimeriez faire au chalet, à la distance que vous êtes prêt à parcourir pour vous y rendre et à votre budget. Ensuite, il ne vous restera plus qu’à trouver la résidence secondaire parfaite », suggère Martin Desfossés, coach en immobilier chez DuProprio.

  1. Vos besoins

Tout d’abord, déterminez quelle sera l’utilisation que vous ferez de cet endroit. L’ensemble de vos besoins orientera votre choix et facilitera vos recherches.

  • Doit-il être accessible quatre saisons?
  • Pratiquerez-vous des sports d’hiver, d’été ou encore, nautiques?
  • Y recevrez-vous plusieurs invités à la fois?
  • Recherchez-vous un grand terrain? Boisé ou dégagé?
  1. L’emplacement idéal

En général, ceux qui recherchent une résidence secondaire souhaitent profiter des bienfaits de la nature.

  • Quelle sera la distance maximale pour vous y rendre?

Le montant d’achat sera fortement influencé par les services qui l’entourent. Par exemple, si vous souhaitez être à proximité d’un cours d’eau ou d’une station de villégiature, il faudra y mettre le prix.

« En temps normal, la demande est beaucoup plus forte quand le chalet est situé dans un rayon d’environ 200 kilomètres autour d’une grande ville. Une habitation dans un secteur isolé coûte généralement moins cher », compare Martin Desfossés.

  1. Dépenses à prévoir

Acheter un chalet engage sensiblement les mêmes dépenses que celles associées à votre résidence principale.

  • Est-ce que mon projet est réalisable?

Sur une base régulière, calculez l’assurance habitation, les taxes municipales et scolaires, l’eau chaude ainsi que le chauffage. N’oubliez pas la facture du notaire ainsi que les frais de mutation à payer au moment de l’achat. Finalement, des dépenses occasionnelles seront nécessaires à l’entretien de la propriété.

Plan de financement

Par ailleurs, sachez que les prêteurs ont une approche différente quand vient le temps de financer une résidence secondaire. En effet, le prêt hypothécaire pourrait comporter plus de restrictions que celui de votre maison.

Informez-vous auprès d’un conseiller financier pour connaître la meilleure façon de procéder.

Comments are closed.