Comment rendre votre maison plus verte grâce à l’isolation

De nos jours, les préoccupations liées au réchauffement climatique et à la réduction de notre empreinte écologique sont omniprésentes. Plusieurs de nos actions quotidiennes vont dans ce sens, de l’utilisation des transports en commun au nettoyage de nos vêtements en eau froide. Or, un aspect méconnu de l’impact que l’on peut avoir sur sa consommation d’énergie annuelle est l’isolation adéquate de sa maison.

Le saviez-vous?

  • 41% des gaz à effet de serre sont produits par les maisons, condos et logements;
  • 42 % de toute l’énergie consommée dans le secteur résidentiel appartient à l’électricité;
  • 54% des besoins énergétiques d’un bâtiment sont liés au chauffage et à la climatisation;
  • 24 903 kilowatts / heure (kWh) est la consommation annuelle moyenne d’une maison individuelle (pour référence, 1 kWh d’énergie alimente un téléviseur pendant 10 heures);
  • 20 % des émissions de gaz à effet de serre d’un quartier sont causées par la construction des bâtiments.

Ces chiffres prouvent qu’il est important de s’attaquer à la diminution de de ses besoins en chauffage et en climatisation pour réduire sa consommation d’énergie et ses émissions de gaz à effet de serre. Un des moyens les plus durables d’y arriver : une isolation adéquate!

Isolation performante : durabilité, économies et éco-responsabilité 

Tout comme éteindre les lumières en quittant une pièce et utiliser des électroménagers certifiés Energy Star vous permet de réduire votre consommation d’électricité, une isolation performante contribue à ce que votre maison dépense très peu d’énergie, ce qui entraîne une diminution de votre facture d’électricité. Vous en doutez? Parlez-en à David Suzuki, environnementaliste de renommée mondiale, qui en fait lui-même mention sur son site Web!

Les bénéfices d’une isolation de qualité vont au-delà des réductions de vos dépenses énergétiques. En vous assurant que votre maison soit étanche à l’eau et à l’air, de la toiture aux fondations, vous vous offrez un confort intérieur inégalé en toutes saisons et prévenez l’usure prématurée de ses composantes (charpente, murs, toiture, etc.). En prime, vous évitez la production de déchets de matériaux lors d’éventuelles rénovations.

Matériaux écoresponsables à la rescousse des pertes de chaleur

Comment pallier une isolation en mauvais état ou qui a perdu de son efficacité avec les années, et ce, de manière écoresponsable ? Rien de plus simple grâce à ces matériaux à la fois performants, durables et respectueux de l’environnement :

  • Fibre de cellulose : composée de plus de 85 % de papiers journaux recyclés, elle est idéale pour isoler votre grenier, vos murs et votre toiture;
  • Uréthane giclé Airmétic Soya de Démilec : fabriqué à partir de bouteilles de plastique recyclées, d’huiles naturelles renouvelables, de soya et d’eau, il s’agit d’un matériau extrêmement polyvalent et durable, parfait pour isoler votre sous-sol et vos fondations.

Si vous planifiez des rénovations, profitez-en pour inspecter l’isolant des zones sensibles de votre maison, susceptibles d’être responsables des pertes d’air chaud en hiver :

  • Toit : 25 à 30 % des pertes de chaleur
  • Murs : 20 à 25 % des pertes de chaleur
  • Sous-sol : 7 à 10 % des pertes de chaleur

Enfin, pour réaliser encore plus d’économies pendant la saison froide, calfeutrez vos fenêtres et installez des coupe-froid ainsi que des joints d’étanchéité.

Comments are closed.