Une transaction immobilière digne d’un scénario hollywoodien!

En avril 2016, après 2 semaines de rénovations intensives pour rendre leur maison de Candiac « clé en main », Sophie et son conjoint Sylvain reçoivent la visite du représentant DuProprio.

Pendant le rendez-vous, ce dernier leur mentionne que la Grande visite libre DuProprio a lieu le lendemain à l’échelle de la province, et il les encourage à s’y inscrire. Sylvain hésite un brin.

« Il trouvait ça un peu rapide, explique Sophie. J’ai fait valoir que ça serait le moment idéal, puisqu’on avait nettoyé et rangé la maison de fond en comble pour la prise de photos. En plus, on n’avait rien d’autre à l’horaire. »

Sylvain se laisse convaincre, et ils inscrivent leur maison à la GVL à 11 h le dimanche matin, soit à peine 2 heures avant le début de l’événement!

Ça se bouscule au portillon

À peine 4 heures après la mise en ligne de leur annonce, Sophie et Sylvain accueillent leurs 2 premiers visiteurs! Le couple a le coup de foudre pour la propriété et décide de faire une offre d’achat sur-le-champ! Pendant que le quatuor est affairé à remplir l’offre d’achat (conditionnelle à la vente de la propriété des acheteurs), un 2e couple de visiteurs se pointe.

Sophie a un excellent réflexe : « Le 1er couple s’apprêtait à déposer une offre d’achat conditionnelle. Donc, de notre point de vue, ça restait risqué et incertain. J’ai donc informé mes nouveaux visiteurs de la situation, et je les ai invités à visiter la maison quand même. »

Quand la demande dépasse l’offre!

Coup de chance, le 2e couple de visiteurs tombe aussi sous le charme de la maison! Ces derniers demandent à Sophie d’être tenus au courant de l’issue de la 1re offre d’achat et indiquent très clairement leur intention de déposer une offre d’achat – non conditionnelle – si jamais la 1re transaction échouait. Tout ça devant les 1ers acheteurs, toujours affairés à remplir leur offre d’achat…

Résultat?

Eh bien, on ne saura jamais vraiment quel effet la présence et l’intérêt du 2e couple auront eu sur les 1ers acheteurs…mais reste qu’ils ont présenté une offre au prix de vente demandé par Sophie et Sylvain!

La commission, on serait fou de la payer!

« On a eu notre plein prix et on n’a pas eu de commission à payer. On a donc empoché 21 000 $[1]! En plus, on a emménagé dans une propriété plus petite, ce qui nous donne une belle liberté financière. On va en profiter pour voyager et se gâter. »

Se retourner sur un 10 sous (comme on dit!)

« Le facteur « chance » a joué pour beaucoup dans toute cette histoire! Le timing était parfait et tout est tombé en place! Le 10 mai, soit 11 jours après qu’on ait accepté l’offre d’achat, toutes les conditions étaient remplies! La prise de possession étant prévue pour le 11 juin, ça nous laissait à peine 1 mois pour trouver notre nouvelle maison! Une chance qu’on avait commencé à magasiner un peu d’avance! »

C’est finalement dans une ville voisine – et dans un bungalow lui aussi affiché sur le site Web de DuProprio! – que Sophie et Sylvain ont choisi d’emménager.

Excellente visibilité et documents légaux simples

« La visibilité offerte par DuProprio est très efficace. Pendant les 11 jours qu’il a fallu aux acheteurs pour remplir les conditions, nous avons eu plein d’appels. Il ne s’est pas passé une seule journée sans qu’on nous demande de visiter la maison, et ce, même si je disais qu’on avait déjà accepté une offre d’achat conditionnelle! Et les photos sont vraiment très belles! »

Et la paperasse?

« Dans un très court laps de temps, on a conclu 2 transactions immobilières, pour 2 propriétés affichées sur duproprio.com, et dans les 2 rôles opposés : vendeurs pour l’une, et acheteurs pour l’autre. On a eu quelques appréhensions par rapport aux documents à remplir, mais finalement, tout a été super facile! Quand on a eu des questions juridiques pour la vente de notre propriété, on a parlé à un notaire de DuProprio qui nous a répondu de façon détaillée et qui nous a éclairés. Tout s’est bien passé. »

Le mot de la fin, Sophie?

« Tout s’est bien passé. Tous les employés de DuProprio avec qui j’ai parlé se sont montrés très aidants, polis et professionnels. Nous avons eu un très bon service. »

 

[1] Comparativement à une commission moyenne de 5%, arrondi au millier inférieur.

Comments are closed.