Comment réussir à vendre sa maison dans un marché d’acheteurs?

Il faut se rendre à l’évidence, quand le marché immobilier passe à l’avantage des acheteurs, cela complique la tâche des propriétaires. Le principal effet ressenti est la prolongation des délais de vente, mais il se peut aussi que le prix de vente moyen des habitations connaisse une baisse.

Comment réussir la vente de sa maison dans un contexte comme celui-là?

Plusieurs solutions existent. La clé est cependant relativement simple: il faut se démarquer de la compétition!

Marché d'acheteurs: comment réussir la vente de sa maison

Dans un marché d’acheteurs, l’offre est supérieure à la demande. Le propriétaire doit donc réussir à se distinguer de la compétition s’il veut attirer un acheteur.

Comprendre en quoi consiste un marché d’acheteurs

Dans un marché d’acheteurs, l’offre de propriétés en vente est supérieure à la demande. En d’autres mots, il y a plus de vendeurs qui cherchent à se départir de leur demeure qu’il y  d’acheteurs qui sont prêts à en acquérir une.

La Société canadienne d’hypothèque et de logement qualifie le marché immobilier «d’équilibré» lorsqu’on dénombre environ 8 à 10 vendeurs pour un acheteur. Ainsi, s’il y a 12, 15, 18 ou même 20 vendeurs pour un acheteur, on se retrouve dans un marché qui avantage les acheteurs.

Pour en savoir plus: Qu’est-ce qu’un marché d’acheteurs ? »»»

Afficher un prix de vente compétitif

Vous l’aurez sans doute compris, la compétition est plus forte quand on met sa propriété en vente dans un marché d’acheteurs. Ceux qui veulent acquérir une habitation ont du choix et se tournent généralement vers la meilleure offre disponible. Il est donc essentiel d’annoncer sa propriété à un prix compétitif.

Oui, cela implique de revoir son prix de vente à la baisse, de réduire sa marge de négociation et parfois même d’empocher un montant inférieur à celui qu’on avait en tête. Cette réalité est difficile à accepter pour certaines personnes. Il faut cependant se rendre à l’évidence: quand le marché évolue, il faut s’adapter.

Fixer le prix de sa maison par l’analyse des comparables »»»

Offrir un produit qui se démarque

Les unités distinctives sont parfois moins affectées dans un contexte où les acheteurs ont l’avantage. Pourquoi ? Tout est encore une fois question d’offre et de demande. En effet, un produit rare suscite souvent plus d’intérêt.

Une « unité distinctive » possède des caractéristiques qui ne sont pas offertes par les autres produits disponibles sur le marché. La vue, l’emplacement, la présence d’une piscine, d’un foyer ou d’un garage sont des exemples d’attributs qui peuvent rendre une propriété plus intéressante aux yeux des acheteurs.

Le propriétaire peut donc tirer son épingle du jeu en rendant le produit qu’il a à offrir attrayant aux yeux des acheteurs potentiels, notamment en retapant sa propriété.

Demeurer attentif

Le marché immobilier est en constante évolution. Avoir l’activité de son secteur à l’œil peut aider le propriétaire à demeurer compétitif. Il lui suffit de vérifier si de nouvelles propriétés ont été mises en marché dans son quartier et à quel prix. C’est important pour lui de la faire afin de s’adapter si jamais c’est nécessaire.

Jerome Ringuet

À propos de Jerome Ringuet

Je suis conseiller en communication et médias sociaux chez DuProprio depuis 2007. Diplômé en journalisme, en marketing et en relations publiques à l'Université Laval, j'ai donné plus de cent conférences à des propriétaires québécois désirant vendre leur maison sans payer de commission. Retrouvez-moi sur Facebook, Twitter, Pinterest et Google+

Comments are closed.