6 conseils pour bien se préparer pour les rénos

 

Mai 2016

 

Les travaux de rénovation comportent souvent leur lot de surprises…qui font augmenter la facture en cours de route. Même si certains imprévus sont inévitables, on peut minimiser les inconvénients grâce à une bonne planification.

1- Établir ses priorités

En rénovation, l’erreur la plus fréquente est de faire des travaux sans se soucier des réparations urgentes. Même si vous brûlez d’envie de refaire votre cuisine, vous devez d’abord exécuter les réparations qui pressent avant de vous lancer dans des travaux esthétiques. Cela peut sembler

évident, mais les gens ignorent souvent ce principe simple. Avant de rénover, il est essentiel de dresser la liste des réparations nécessaires en les classant par ordre d’importance. On évitera ainsi de tout commencer en même temps et on pourra établir les priorités en considérant que certains travaux doivent être exécutés.

2-  Tenir compte de son quartier

Vous ferez des réparations rentables en mettant l’accent sur les aspects pratiques et non sur le tape-à-l’œil. Tablez sur les qualités de votre maison au lieu d’essayer de la rendre plus moderne qu’une maison neuve. Vous devez aussi prendre en compte la valeur évaluée de votre maison et celle des propriétés avoisinantes. Si votre propriété est située dans un quartier relativement modeste et que vous engagez de grandes dépenses sans pour autant pouvoir hausser le prix de vente en conséquence (parce que vous devrez rester compétitif dans le marché de votre secteur), vous risquez d’obtenir un faible retour sur investissement.

3- Évaluer ses besoins

Dans le cas d’une rénovation importante, vous devriez consulter un professionnel en architecture (architecte, designer ou technologue) pour vérifier la faisabilité technique et les normes relatives à votre projet. Avec l’aide du professionnel, vous devrez d’abord préciser les objectifs de la rénovation, et procéder ensuite à une évaluation consciencieuse de vos besoins afin de faire le tri entre les travaux essentiels et ceux qui peuvent faire l’objet de compromis.

Après avoir analysé vos besoins et vérifié la faisabilité technique de votre projet, le professionnel en architecture préparera les plans et devis. Ceux-ci sont indispensables pour assurer une bonne gestion des travaux, puisqu’ils décrivent en détail tous les aspects techniques et administratifs du chantier.

4- Choisir un entrepreneur

Lorsque vous aurez défini vos travaux avec précision, il sera temps de choisir un entrepreneur général spécialisé en rénovation résidentielle. Cette étape ne doit pas être prise à la légère. Pour trouver la perle rare et faire un choix éclairé, on conseille généralement de demander des soumissions à au moins trois entreprises différentes.

Renseignez-vous au sujet de quelques entrepreneurs. Le bouche-à-oreille est toujours un moyen efficace : informez-vous auprès d’amis qui ont réalisé des travaux récemment et auprès de gens œuvrant dans le domaine pour obtenir des références. Par la suite, vérifiez les compétences techniques, l’expérience, les réalisations antérieures, le respect des délais et la solvabilité des entreprises.

 5-  Procédez à l’appel d’offres

C’est l’étape qui vous permettra de déterminer le coût réel de vos travaux. Plus vous accorderez d’énergie à cette étape, plus il vous sera facile de choisir votre entrepreneur,  et plus l’évaluation du coût réel des travaux sera précise.

Si vous rencontrez les entrepreneurs sans avoir vos plans et devis complets en main, les soumissions qui vous seront présentées risquent de comporter des oublis ou des imprécisions susceptibles d’engendrer des litiges et des coûts supplémentaires pendant les travaux. Accordez toujours aux entrepreneurs une période raisonnable (environ 10 jours) pour leur permettre de bien étudier votre projet, de visiter le lieu des travaux et de négocier les prix des matériaux. Ils vous présenteront ainsi des soumissions plus précises.

6- Faire le suivi des travaux

Même si vous avez fait une planification rigoureuse de votre projet, vous constaterez que les travaux demanderont toujours quelques ajustements en cours d’exécution. Rendez-vous sur le chantier aussi souvent que possible (et nécessaire) pour pouvoir répondre aux questions de l’entrepreneur, de vérifier la bonne exécution des travaux et la qualité des matériaux.

Réglez toute mésentente promptement et confirmez toutes les ententes ou directives par écrit, en prenant soin de toujours noter les dates, les noms et les prix. De même, n’autorisez pas l’exécution de travaux supplémentaires si le prix ne vous convient pas!

Ce billet blogue est une gracieuseté de notre partenaire :

Impression

Comments are closed.