Achat d’une maison: possédez-vous les 5 traits d’un acheteur averti?

Vous souhaitez acheter une maison, mais vous attendez d’obtenir une occasion en or ? Soit, mais comment pourrez-vous distinguer une bonne affaire d’un citron si vous n’avez pas une connaissance au moins élémentaire de l’immobilier ?

Même si l’achat d’une maison peut sembler intimidant, l’opération n’a rien de sorcier. Les suggestions suivantes vous aideront à adopter les bons réflexes:

1. Connaissez-vous la démarche d’achat?

Un acheteur averti en vaut deux ! Se familiariser avec la démarche d’achat permet d’aborder le processus avec confiance. Tout semble beaucoup moins intimidant quand on sait à quoi s’attendre.

Les étapes à réaliser pour acheter une maison sont simples. D’abord, se préparer en établissant ses besoins et en faisant son budget. Se lancer ensuite à la recherche de la propriété idéale en évaluant bien les options. Finalement, déposer une offre d’achat et remplir les conditions de vente qui ont été convenues.

Toutes les étapes sont bien expliquées sur DuProprio.com, allez les lire! Les étapes vers l’achat d’une propriété

2. Êtes-vous prêt à magasiner?

Trouver des propriétés à vendre est un jeu d’enfant. Dénicher une vraie bonne affaire demande de se familiariser un peu avec le marché. Pour y arriver, il n’y a pas de formule magique. Le secret est de faire plusieurs visites et de comparer entre eux les produits offerts.

Vérifier à combien les maisons du quartier ont été vendues aide à se faire une idée du montant raisonnable à débourser. Par exemple, quand on ne sait pas que les bungalows de la rue ont tous trouvé preneur pour environ 195 000$, comment saurait-on que celui qui est affiché à 235 000$ est peut-être un peu trop cher?

Plusieurs outils existent pour effectuer ses recherches de façon efficace, découvrez-les ! Les outils pour trouver une propriété 

3. Pouvez-vous faire preuve d’ouverture ?

Faire preuve d’une certaine ouverture d’esprit peut réserver de belles surprises à un acheteur. Il ne faut fermer aucune porte!

Un exemple: limiter ses recherches aux maisons affichées à 200 000$ ne donne parfois pas les résultats escomptés. En voyant toutes les propriétés comprises entre 175 000 $ et 225 000 $, le nombre d’options disponibles se multiplie! Qui sait, la maison à 175 000$ est peut-être un véritable petit bijou. Celle à 215 000 $ se vendra peut-être à 200 000$ si son propriétaire est prêt à négocier.

4. Posez-vous les bonnes questions?

En étant bien renseigné, c’est plus facile de faire un choix éclairé. Et pour obtenir des informations justes, il faut poser les bonnes questions !

Est-ce que la maison répond bien à mes besoins ? Est-ce qu’elle est en bonne condition? Est-ce que je paie le juste prix ? Est-ce que les termes de la vente me conviennent ?

Pour obtenir des réponses aux questions qui peuvent surgir durant le processus d’achat d’une maison, il faut s’informer, discuter avec le propriétaire ou recourir aux services de spécialistes comme un inspecteur en bâtiment ou un notaire.

Ce blogue, tout comme le site DuProprio.com contiennent beaucoup de renseignements utiles. Une liste de questions à poser lors de la visite.  

5. Êtes-vous prêt à négocier?

La gêne ou la peur d’essuyer un refus freinent parfois certains acheteurs qui voudraient négocier. Il y a pourtant bien des propriétaires qui sont prêts à le faire, conscients qu’en immobilier, cela fait souvent partie du jeu.

Acheteur et vendeur devront de toute façon s’entendre sur le prix et les conditions de vente, alors il ne faut pas craindre de discuter avec le propriétaire. Bien négocier permet parfois de faire de bonnes affaires et d’économiser beaucoup d’argent!

Pour aborder la négociation avec confiance, lisez 7 principes pour négocier le prix de vente d’une maison