Acheter un chalet: 4 points à considérer avant de passer à l’action

Comme c’est le cas pour l’acquisition d’une nouvelle maison, l’achat d’un chalet demande une certaine préparation. Pour savoir si c’est un type de propriété qui vous convient, vous devriez considérer les 4 points suivants.

chalet au québec

Quand on désire acheter un chalet, on doit aussi prévoir des frais comme les taxes municipales ou les droits de mutation.

1. Songer à l’usage qu’on veut faire de son chalet

Établissez vos préférences.  Pour le faire, questionnez-vous sur l’utilisation que vous comptez faire de votre résidence secondaire. Voici la réflexion que vous devriez avoir:

  • – Comptez-vous pratiquer des sports d’hiver, des sports d’été ou des sports nautique?
  • – Quelle distance vous semble acceptable pour vous rendre à votre chalet?
  • – Voudriez-vous louer le chalet à certains moments de l’année?
  • – Désirez-vous recevoir des amis ou en faire un endroit strictement familial?
  • – Recherchez-vous un terrain boisé ou dégagé?
  • – Souhaitez-vous un terrain de grande dimension ?
  • – Cherchez-vous une résidence secondaire pleinement fonctionnelle ou un chalet 3 saisons ferait bien l’affaire?

La réponse à l’ensemble de ces questions vous permettra d’orienter votre choix et facilitera vos recherches. Notez également que certains de ces choix influenceront le coût de l’assurance habitation.

2. Déterminer l’emplacement idéal du chalet

En général, ceux qui recherchent une maison de campagne souhaitent profiter des bienfaits de la nature. Le prix que vous payerez sera d’ailleurs fortement influencé par l’environnement et l’accessibilité du chalet. Par exemple, si vous souhaitez être à proximité d’un cours d’eau ou d’une station de ski, il faudra y mettre le prix.

Un chalet très isolé coûte généralement moins cher qu’une résidence secondaire située à quelques minutes de route d’une grande agglomération. La demande est beaucoup plus forte quand le chalet est situé dans un rayon d’environ 200 kilomètres autour d’une grande ville.

3. Prévoir les coûts associés au chalet

Posséder un chalet implique des dépenses similaires à celles que vous devez faire pour votre résidence principale. Comptez les frais d’acquisition (notaire, frais de mutation, etc.), l’assurance habitation, les taxes et les autres frais, comme l’eau chaude, le chauffage ou les services de téléphonie.

En calculant ces dépenses, vous serez en mesure d’évaluer si le projet est réalisable.

4. Penser à la manière de financer son chalet

Les prêteurs ont souvent une approche différente quand vient le temps de financer une résidence secondaire. Le prêt hypothécaire pourrait comporter plus de restrictions que celui de votre maison. Si votre résidence principale est libre de dettes, vous auriez peut-être avantage à contracter une nouvelle hypothèque.

Informez-vous auprès d’un conseiller financier pour connaître la meilleure façon de procéder.

Visiter des chalets à vendre

Pour éviter d’avoir à parcourir des centaines de kilomètres à tous les week-ends pour voir des chalets à vendre, faites vos recherches sur Duproprio. Les photos HDR et les panoramas 360 vous aideront à vous faire une bonne idée du produit offert.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>