Négociation: 5 trucs pour obtenir le meilleur prix pour votre maison

Négocier habilement est une aptitude qui peut s’avérer payante. Vous n’avez pas la négociation dans le sang? Les 5 trucs ci-dessous vous aideront à obtenir le meilleur prix pour votre maison:

négociations

L’objectif de la négociation est de trouver un terrain d’entente et non d’avoir le dessus sur son interlocuteur

1. Connaître les besoins de l’acheteur

Durant la visite, posez quelques questions à votre acheteur potentiel afin d’en savoir plus sur ses intentions et sa situation. «Il y a longtemps que vous cherchez une maison dans le quartier?» et «Quand espérez-vous déménager ?» sont des exemples de question qui vous permettront d’obtenir des renseignements qui pourraient s’avérer utiles.

Si l’acheteur admet qu’il est fou du quartier ou qu’il doit déménager rapidement car la famille s’agrandit, vous en déduirez qu’il sera prêt à régler la transaction au plus vite. Vous détenez un avantage.

2. Être en mesure de justifier le prix demandé

Armé de comparables ou d’un rapport d’évaluation détaillé, vous aurez des arguments en main pour justifier le prix que vous demandez pour votre demeure. Vous avez fait des rénovations qui donnent de la valeur à votre propriété? Gardez les factures à porter de la main. Si le prix semble avoir été établi de façon improvisée ou au feeling, l’acheteur aura tout le loisir de le remettre en question.

Assurez-vous d’avoir de bons outils en main afin d’être convaincant lors de la négociation. Rappelez-vous, le prix demandé doit être compétitif. Si l’acheteur peut obtenir la même chose pour moins cher, il sera en position de force pour négocier.

3. Ne fermer aucune porte

On vous a fait une offre d’achat qui ne correspond pas à vos attentes ? Plutôt que de la jeter aux ordures, vous pourriez vous en servir comme point de départ pour la négociation. Vous pourriez expliquer à l’acheteur pourquoi vous n’accepterez pas son offre (avec des arguments valables) et lui faire une contre-offre en indiquant quelles sont vos attentes.

Même si vous avez entamé des discussions avec un acheteur potentiel, continuez à prendre des appels et à effectuer des visites. Si plusieurs sont intéressés à votre propriété, vous aurez un avantage indéniable au moment de négocier.

4. Négocier face à face

Vendre sans intermédiaire offre l’avantage de pouvoir traiter directement avec son acheteur. Beaucoup considèrent que cela simplifie les échanges et la négociation.

Échanger des offres et des contre-offre, sans s’adresser la parole peut être un processus laborieux. Profitez du contact direct avec l’acheteur pour discuter de vos attentes respectives et trouver un terrain d’entente plus rapidement.

5. Ne pas s’emporter

Rappelez-vous toujours que l’objectif de la négociation est d’arriver à s’entendre, et non de faire plier votre interlocuteur par tous les moyens possibles. Montrez vous conciliant et ouvert afin que chacun y trouve son compte.

Restez concentré sur la vente et laissez votre ego de côté. Rater la vente par orgueil n’en vaut pas la peine!

Visitez DuProprio pour découvrir comment notre équipe peut vous aider à vendre sans commission.

Comments are closed.