Combien peut coûter une pénalité hypothécaire?

C’est décidé, vous vendez. Vous avez planifié une petite séance de home staging, de menus travaux dans la maison et vous avez pris un rendez-vous avec DuProprio pour la mise en marché.

Il reste un élément important à considérer : est-ce que votre institution financière vous imposera une pénalité hypothécaire?

pénalité hypothécaire

La pénalité hypothécaire peut gruger une partie du profit que le propriétaire réalisera au moment de la vente.

Pourquoi devrais-je payer une pénalité hypothécaire?

Votre prêteur peut vous imposer une pénalité si vous vendez ou refinancez avant la date d’échéance du terme. Il est sage de s’informer sur la façon de la calculer dès le moment où vous négociez votre prêt.

Une brève définition des expressions suivantes vous aidera à mieux comprendre:

Prêt ouvert: qui permet de rembourser l’hypothèque en tout temps sans pénalité
Prêt fermé: qui occasionnera une pénalité en cas de remboursement avant la date d’échéance
Taux fixe: sera le même pendant la durée du terme
Taux variable: variera en fonction du taux préférentiel de la Banque du Canada ou du taux de référence de la banque
Taux affiché: Taux en vigueur sans rabais ou promotion
Date d’échéance: date de fin du terme avec votre institution financière
Terme: durée d’engagement avec votre institution financière
Amortissement: durée prévue du paiement en totalité de l’hypothèque

Lexique hypothécaire à l’intention des acheteurs de première maison »»»

Comment est calculée la pénalité hypothécaire?

Voici des renseignements généraux sur la façon de calculer la pénalité hypothécaire :

Si on obtient une remise en argent lors de la signature du contrat hypothécaire, on peut s’attendre à devoir la remettre au prorata de ce qui a été remboursé.

  • Si on a choisi le taux variable, la plupart des institutions financières vont charger une pénalité de 3 mois d’intérêts. Voici un exemple:

(A) Hypothèque: 200 000$
Taux Variable: 0,0250 (2,50%)
(C) Taux divisé par 4: 0,00625
Pénalité: (A) x (C): 1250$

  • Dans le cas d’un taux fixe, la pénalité correspondra souvent au montant le plus élevé entre le différentiel de taux ou 3 mois d’intérêts. Voici un exemple de calcul du différentiel de taux:

(A) Hypothèque: 200 000$
(B) Votre taux actuel: 0,0359 (3,59%)
(C) Taux d’intérêt affiché (au moment de la vente): 0,0315 (3,15%)
(D) Écart entre les deux taux (B -C) = 0,0044
(E) Nombre de mois restant avant l’échéance de votre terme: 24 Pénalité: (A x D x E) / 12 = 1760$

Se renseigner auprès de son institution financière

Tournez-vous vers votre institution financière pour vérifier si vous devez prévoir une pénalité hypothécaire et connaître le montant à débourser. Notez que le prêteur pourrait ne pas imposer de pénalité si vous achetez et contractez un nouveau prêt avec la même institution.

À vous de voir l’approche qui vous convient le mieux. Dans certains cas, il peut être plus avantageux de payer une pénalité et de prendre un nouveau prêt avec un taux d’intérêt plus bas.

Avec l’aimable collaboration d’Alexandre Grégoire , conseiller en financement hypothécaire et courtier hypothécaire. Vous pouvez visiter son site web ici: www.alexandre-gregoire.com ou le retrouver sur Facebook, Twitter et Google+.

Comments are closed.