3 clés pour réussir la vente d’une maison

Une combinaison de 3 éléments clés est à l’origine du succès de la vente d’une propriété. Et peu importe le moyen de vente choisi, c’est le propriétaire qui détient les clés du succès entre ses mains.

Pour obtenir les meilleures chances de réussir la vente d’une maison, il faut offrir un «bon produit», au «bon prix» et obtenir suffisamment de «visibilité» pour attirer un acheteur.

affiche-jai-vendu-duproprio

Le produit

Mettre sa propriété en valeur

Une maison possède une série d’attributs qui la distingue. Elle a d’ailleurs ses points forts et ses points faibles. Ce sont ces différentes caractéristiques qui la rendent plus ou moins attrayante aux yeux des acheteurs potentiels.

Pour se donner les meilleures chances de réussir à la vente d’une maison, le propriétaire a avantage à mettre les qualités (espace, luminosité, fonctionnalité, etc.) de sa maison en valeur et chercher à éliminer ce qui pourrait être perçu comme un irritant (bris, usure, travaux à faire, etc.).

Retaper si nécessaire

Une propriété mal entretenue perd de son attrait. Il y a d’ailleurs de fortes chances pour qu’elle se vende moins rapidement et pour moins cher qu’une résidence en bonne condition.

Si un coup de pinceau ou quelques réparations sont nécessaires, le propriétaire ne devrait pas hésiter à débourser quelques dollars pour les effectuer. Il y gagnera assurément au change. S’il ne le fait pas, son prix de vente devrait refléter l’état de la propriété afin d’améliorer ses chances de succès.

Le prix de vente

Afficher un prix de vente attrayant

Le prix de vente est attrayant quand il est réaliste et compétitif. Le propriétaire a donc avantage à l’établir de façon objective en utilisant des indicateurs fiables. Par ailleurs, la valeur d’une propriété est fortement influencée par les aléas du marché. Il est donc possible qu’il ait à ajuster le prix demandé durant le processus de vente.

Utiliser les comparables

Les comparables sont des transactions récentes effectuées dans le quartier pour des propriétés similaires à celle qu’on souhaite mettre en marché. En analysant les comparables, on peut se faire une idée du montant que les acheteurs sont prêts à débourser pour un certain type de propriété, dans un secteur donné.

Voici un exemple: si les propriétés comparables de son secteur se sont vendues entre 200 000 et 208 000 dollars, il serait raisonnable pour un vendeur d’espérer obtenir un montant compris dans cette fourchette de prix.

Fixer le prix de sa maison par l’analyse des comparables »»»»

Fixer un prix compétitif

Le prix de vente doit être compétitif. Si un écart trop grand existe entre le prix demandé par un vendeur et celui qu’affichent les autres propriétés similaires en vente dans le secteur, la maison risque de susciter moins d’intérêt.

La visibilité

Plus il y a d’acheteurs potentiels qui voient une propriété en vente, meilleures sont les chances qu’elle se vende.

Internet : un incontournable.

Aujourd’hui la majorité des gens mènent leurs recherches sur Internet. Diffuser sa propriété sur un site spécialisé aide beaucoup à trouver un acheteur.

Multiplier les moyens

Outre Internet, d’autres moyens publicitaires peuvent donner d’excellents résultats et permettent de faire rayonner la propriété encore davantage.

La pancarte «À vendre», par exemple, est essentielle. Les acheteurs aiment parcourir les quartiers qui les intéressent pour trouver leur future demeure. Bien des maisons trouvent preneur de cette manière. Les journaux, les visites libres, les affiches sur les babillards publics sont autant de manières de faire de la publicité pour une maison à vendre.

Jerome Ringuet

À propos de Jerome Ringuet

Je suis conseiller en communication et médias sociaux chez DuProprio depuis 2007. Diplômé en journalisme, en marketing et en relations publiques à l'Université Laval, j'ai donné plus de cent conférences à des propriétaires québécois désirant vendre leur maison sans payer de commission. Retrouvez-moi sur Facebook, Twitter, Pinterest et Google+

Comments are closed.