4 questions à poser à un acheteur potentiel qui veut visiter votre maison

Les coachs en immobilier de DuProprio sont formels: avant de prendre un rendez-vous avec un acheteur potentiel qui souhaite visiter votre maison à vendre, mieux vaut lui poser quelques questions. Cela permet de «qualifier» l’acheteur. En d’autres mots, vous verrez s’il est sérieux et si votre demeure correspond bien à ses besoins.

En prenant quelques secondes pour lui poser les 4 questions suivantes, vous éviterez des malentendus qui pourraient vous faire perdre du temps.

Première question à poser à un acheteur qui veut visiter votre maison:

Pourrais-je avoir votre nom et vos coordonnées afin de vous joindre en cas de besoin ?

4 questions a poser à un acheteur qui veut visiter notre maison

«Qualifier» un acheteur potentiel en lui posant quelques questions permet d eviter de perdre son temps

Pour Martin Desfossés, coach en immobilier chez DuProprio, «un non à cette question n’est pas une option». En effet, un vendeur a le droit de savoir à qui il a affaire ! Aussi, en ayant les coordonnées du visiteur, vous pourrez ultérieurement confirmer avec lui le moment et l’heure exacte de la visite. Vous éviterez ainsi de préparer votre maison pour un acheteur potentiel qui ne se présentera jamais.

Le coach Martin précise d’ailleurs qu’un agent immobilier a l’obligation de s’identifier et de vous informer de ses intentions. Ainsi, si vous avez pris la décision de garder le contrôle de la transaction et ne voulez pas recevoir la visite d’un courtier, vous lui ferez tout de suite savoir.

Deuxième question à poser à un acheteur qui veut visiter votre maison:

Avez-vous consulté notre annonce sur DuProprio ?

Votre annonce en ligne contient beaucoup de renseignements au sujet de votre propriété. En la parcourant, l’acheteur potentiel saura rapidement si le produit que vous avez offrir correspond bien à ses besoins et si le prix demandé lui semble raisonnable.

Si l’acheteur n’a pas consulté votre annonce, assurez-vous de lui fournir un maximum d’information avant de le rencontrer pour une visite. Si le nombre de chambres ou la superficie ne lui conviennent pas, ce n’est pas un bon début… Ce n’est pas une visite qui le convaincra d’acheter votre maison.

Cependant, si la propriété semble lui convenir, acceptez de planifier une visite en l’invitant d’abord à consulter votre annonce sur DuProprio. Il validera alors que la propriété lui convient vraiment et pourra vous rappeler si, au contraire, il n’est plus intéressé.

Troisième question à poser à un acheteur qui veut visiter votre maison:

Quelle est la date d’occupation recherchée ?

Avec cette question simple, vous verrez si une entente est possible avec l’acheteur potentiel ou si la suite des choses risque d’être compliquée.

Prenons l’exemple suivant: l’acheteur doit absolument quitter son logement actuel avant le 1er juillet et voudrait donc une prise de possession durant l’été.  De votre côté, vous fferez l’acquisition d’une maison neuve qui ne sera prête qu’en novembre… C’est problématique. Pour le satisfaire, il faudrait trouver un lieu de résidence temporaire pour 4 mois. Ce n’est pas l’idéal.

En identifiant les besoins de chacun des partis dès le départ, on évite de se rendre jusqu’à l’offre d’achat avant de constater que l’entente ne peut être possible.

Quatrième question à poser à un acheteur qui veut visiter votre maison:

Êtes-vous présentement propriétaire ?

poser des questions pour qualifier son acheteur avant la visite

Quand la réponse à cette question est «oui», vérifiez si la maison de l’acheteur potentiel est vendue. Si c’est le cas, le coach Martin estime qu’il n’y a pas de raisons de demander une pré-qualification hypothécaire: «on suppose à ce stade-ci qu’il aura les moyens d’acquérir notre propriété car il était déjà propriétaire».  «De toute façon, son offre éventuelle sera conditionnelle à l’obtention d’un prêt hypothécaire», recommande-t-il.

Si la propriété n’est pas vendue, vous pourriez demander à l’acheteur potentiel s’il estime qu’il est forcé de vendre avant d’acquérir votre demeure. Si c’est le cas, attendez-vous à recevoir une offre d’achat conditionnelle à la vente de cette propriété. Vous devrez alors prévoir un délai pour la réalisation de cette condition.

Si vous êtes disposé à accepter une offre conditionnelle vous planifierez la visite. Sinon, le temps  sera venu de demander à votre acheteur potentiel s’il a entamé des procédures de pré-qualification hypothécaire afin de savoir s’il peut obtenir les fonds nécessaires pour acquérir une maison. On lui expliquera que c’est aussi dans son intérêt d’en avoir une, car si deux offres survenaient en même temps, vous seriez enclin à avantager l’acheteur qui peut démontrer sa capacité de payer.

Le fait de ne pas avoir en main une pré-qualification bancaire ne signifie pas automatiquement que l’acheteur n’a pas les moyens d’acheter. Vous pourriez très bien planifier la visite et envisager accepter une offre de la part de cet acheteur qui devra vous fournir une preuve de son acceptation hypothécaire dans les délais prescrits dans l’offre d’achat.

Les clients de DuProprio peuvent adresser leurs questions à notre équipe de coachs en immobilier. Pour plus de renseignements sur nos services, visiter notre site Internet.

Visiter DuProprio »»»»

Jerome Ringuet

À propos de Jerome Ringuet

Je suis conseiller en communication et médias sociaux chez DuProprio depuis 2007. Diplômé en journalisme, en marketing et en relations publiques à l'Université Laval, j'ai donné plus de cent conférences à des propriétaires québécois désirant vendre leur maison sans payer de commission. Retrouvez-moi sur Facebook, Twitter, Pinterest et Google+

Comments are closed.