Immobilier : 3 résolutions pour éviter le surendettement

L’endettement personnel des Canadiens a atteint un niveau record en 2012. Dans un article publié par le journal Les affaires le 19 décembre dernier, on apprend que «le ratio d’endettement des ménages par rapport à leur revenu disponible a atteint un record de 164,6%». On peut lire plus loin que ce niveau s’apparente à celui observé aux États-Unis en 2007-2008… juste avant l’effondrement du marché immobilier.

Faut-il craindre le pire ? Il faut surtout être prudent ! Voici 3 résolutions à prendre pour éviter le surendettement:

Limitez le poids de votre dette

Notre premier conseil est sûrement le plus important : soyez toujours prudent avec le crédit. C’est tentant d’y avoir recours pour combler instantanément ses moindres désirs, mais ne vous faites pas prendre au piège ! Les faibles taux d’intérêt ont incité les Canadiens à dépenser et à s’endetter. Et quand les dettes s’accumulent, le danger guette !

Dans la mesure du possible, payez vos achats comptants ou attendez d’avoir les moyens avant de faire une dépense importante. Une mise de fonds de seulement 5% est exigée pour faire l’achat d’une maison, mais investir plus signifie que vous aurez moins à rembourser.

Effectuer une mise de fonds de 20% et plus comporte plusieurs avantages : vous évitez de devoir payer une prime d’assurance prêt hypothécaire, vous limitez le poids de votre dette, vous réduisez le coût des mensualités à payer et vous déboursez moins de frais d’intérêt. Si vous n’êtes pas en mesure de constituer une mise de fond équivalente à ce montant, nous vous suggérons d’investir un minimum de 10% de la valeur de l’emprunt.

Respectez votre capacité de payer

Tout le monde souhaite avoir une belle et grande maison, décorée avec tous les accessoires dernier cri. Même si vous entamez vos recherches en vous promettant d’être raisonnable, vous vous laisserez peut-être prendre au jeu des folles dépenses !

Considérez deux choses importantes: d’abord, il est possible que vous soyez surpris par le montant que votre institution financière est prête à vous avancer pour faire l’achat d’une maison (dans certains cas, le montant est supérieur à ce que l’on imaginait !). Mais revenez vite sur terre et rappelez-vous que vous allez devoir rembourser ! Établissez un scénario en pensant à toutes vos dépenses mensuelles et assurez-vous de vous laisser une marge de manœuvre confortable.

Deuxièmement, dites-vous que les taux d’intérêt ne resteront pas toujours aussi bas. Un jour ou l’autre, ils vont remonter et cela signifie que vos paiements hypothécaires seront appelés à augmenter. Vous êtes peut-être à l’aise avec vos mensualités actuelles, mais soyez prévoyant !

Tirez le meilleur de vos transactions

Empochez ce qui vous est dû ! Pourquoi investir autant d’efforts et d’argent dans une propriété si au moment de la revendre, vous sacrifiez une partie de votre profit pour les services d’un courtier immobilier ? Il y a beaucoup d’argent en jeu ! Avec DuProprio, vendez sans commission et gardez tout le montant qui vous revient. Vous pouvez ainsi faire une mise de fonds plus importante sur votre prochaine maison et réduire encore davantage le poids de votre dette.

Aussi, tournez-vous vers des professionnels certifiés pour inspecter ou évaluer une maison.  Misez sur leur impartialité pour faire un bon investissement et obtenir un avis objectif.

Comments are closed.