Comment revamper vos vieilles armoires de mélamine ?

Dans les années 80, à l’époque où la mélamine était presque un incontournable dans les cuisines québécoises, l’esthétique de ce matériau était peu remise en question : les fameux « panneaux blancs » avaient la cote. Or, les temps ont changé et la mélamine a perdu beaucoup de son attrait.

Si vous possédez toujours de vieilles armoires en mélamine, que vous aimeriez les changer, mais n’en avez présentement pas les moyens, sachez que vous pouvez les revamper sans vous ruiner!

Les armoires : un élément essentiel du décor

La cuisine est sans contredit l’une des pièces, sinon la pièce la plus difficile à décorer de la maison. Non seulement les électroménagers, les armoires et les comptoirs occupent-ils l’essentiel de l’espace, mais ces pièces sont si imposantes et dispendieuses qu’elles demeurent généralement en place pendant des années, peut-être même des décennies.

Avec le temps, il est normal que les armoires perdent de leur lustre, se relâchent un peu et qu’elles se courbent légèrement. Il est tout aussi normal que vous finissiez par vous en lasser à force de les voir tous les jours. Or, puisqu’elles donnent le ton à l’ensemble de votre cuisine, c’est la pièce tout entière que vous risquez de vous mettre à maudire si vos armoires vous déplaisent.

Contrairement à la mélamine, le bois a toujours la cote dans la cuisine

La bonne nouvelle, c’est que vous pouvez relooker votre cuisine en modifiant vous-même vos armoires. En effet, dans bien des cas, il est possible d’apporter de simples modifications esthétiques au matériau déjà en place. Bien que cela ne vous soustraie pas à la nécessité de changer vos armoires un jour ou l’autre, un petit travail de décoration vous offrira un léger sursis avant de devoir vous lancer dans les grands chantiers coûteux!

Appliquer un faux fini

L’application d’un faux fini sur vos vieilles armoires en mélamine est un processus peu dispendieux, assez rapide et pas trop complexe. Pas besoin d’être un grand artiste peintre! Essentiellement, il vous suffit d’abord de décrocher (et nettoyer) toutes les portes de vos armoires de cuisine afin de pouvoir les manipuler librement.

Un faux fini permet de créer des effets sensationnels

Une fois cela fait, la première étape de la transformation de vos armoires consiste à appliquer un apprêt qui permettra aux couches de peinture subséquentes de bien adhérer à la surface. Une fois que l’apprêt sera bien sec, il vous faudra peindre le fond de vos armoires avec de la peinture à mélamine et probablement procéder à une deuxième couche.

C’est ensuite que vient la partie la plus excitante – et artistique : celle de l’application du glacis. Vous devrez réaliser un mélange de peinture et de glacis que vous appliquerez directement sur vos portes, une à la fois, à l’aide d’un pinceau mousse. Dès l’application du glacis sur une porte, vous vous emploierez à recréer l’illusion du bois naturel en y faisant glisser – de haut en bas – un peigne en caoutchouc spécifiquement conçu pour ce travail.

C’est un processus d’essais et erreurs, surtout lorsque vous manipulez le peigne pour la première fois. Mais ne vous inquiétez pas : vous pourrez vous reprendre si vous n’êtes pas satisfait du look. La seule contrainte est que vous devez éviter d’être trop méticuleux, sans quoi le glacis risque de sécher avant que vous n’ayez fini!

Décor Mag offre une description détaillée de chaque étape de la réalisation d’un faux fini, avec des images vous permettant de mieux comprendre le travail à effectuer ainsi qu’une liste du matériel que vous devez vous procurer.

Alors avant de jeter vos vieilles armoires de mélamine à la poubelle, essayez de maximiser leur durée de vie en les rafistolant!

Jerome Ringuet

À propos de Jerome Ringuet

Je suis conseiller en communication et médias sociaux chez DuProprio depuis 2007. Diplômé en journalisme, en marketing et en relations publiques à l'Université Laval, j'ai donné plus de cent conférences à des propriétaires québécois désirant vendre leur maison sans payer de commission. Retrouvez-moi sur Facebook, Twitter, Pinterest et Google+

Comments are closed.