3 types d’acheteurs que vous pourriez rencontrer durant les visites de votre maison

Vos premiers visiteurs viennent sonner à la porte ? Détendez-vous, tous ceux qui s’intéressent à votre maison ne feront pas forcément d’offre d’achat.

En fait, même si prenez la peine de vérifier le sérieux des acheteurs potentiels, vous rencontrerez des visiteurs avec des personnalités et des objectifs bien différents. C’est normal et ça fait partie du processus. Voici quelques portraits de visiteurs que vous pourriez rencontrer :

Les curieux

Eh oui, vous recevrez peut-être des gens qui n’ont pas du tout l’intention d’acheter votre maison. Les curieux sont souvent des gens de votre secteur qui s’intéressent simplement au marché immobilier local. Ils envisagent peut-être eux-aussi de vendre leur maison dans un avenir rapproché et ils veulent voir ce que vous avez à offrir et à quel prix (au fond ils veulent surtout savoir ce qu’ils peuvent espérer obtenir pour la leur ).

Comment les reconnaître ? Paradoxalement, le curieux n’aura pas beaucoup de questions à vous poser et si vous le cuisinez un peu sur ses intentions, il restera évasif (contrairement à un acheteur potentiel qui vous posera beaucoup de questions).

Comment agir avec eux ? Pour éviter de perdre votre temps avec les curieux, vous pouvez «préqualifier» votre acheteur avant de lui accorder une visite. Il suffit de lui poser quelques questions lors de votre entretien téléphonique (Lire: Comment savoir si vous avez affaire à un acheteur sérieux).

Les «magasineurs»

Vous en croiserez beaucoup de ce type-là. C’est normal, la plupart des gens visitent plusieurs maisons à vendre avant d’arrêter leur choix. Leur objectif principal est de se familiariser avec le marché et de trouver de bonnes occasions.

Comment les reconnaître ? Ils vont faire le tour de votre maison avec intérêt et vous poser quelques questions, notamment sur le prix. Ceux qui magasinent sont parfois porter à «aller à la pêche» en discutant du prix et en vérifiant votre disposition à négocier. Ils risquent de vous rappeler après la visite pour obtenir des renseignements supplémentaires.

Comment agir avec eux ? Ces gens-là sont des acheteurs potentiels, ne l’oubliez pas ! Même s’ils ne semblent pas tellement enthousiasmés lors de la première visite, ne baissez pas les bras. Ils sont au milieu d’un processus au cours duquel ils vont évaluer et réfléchir. Assurez-vous d’avoir un produit attrayant et un prix compétitif, car ils vont comparer puis vont faire leur choix. Vous voulez qu’ils choisissent votre maison !

Les vendus

Ils sont un peu plus rares que ceux qui magasinent, mais s’ils viennent chez vous, vous pouvez pratiquement considérer que c’est dans la poche ! Ils ont eu un coup de coeur pour votre maison et ils visitent pour confirmer qu’ils ont enfin trouvé la maison de leur rêve.

Comment les reconnaître ? Vous les reconnaîtrez par leur enthousiasme. Ils auront lu votre annonce au complet et en sauront déjà beaucoup sur votre maison.  En passant d’une pièce à l’autre ils reconnaîtront des choses qui les avaient déjà charmer sur les photos et ils n’hésiteront pas à le souligner (Exemple : «Ah oui, la salle de bain est ma-gni-fique !»)

Comment agir avec eux ? Soyons sérieux, ils ne faut rien prendre pour acquis. Montrez-vous persuasif, répondez à leurs questions avec assurance et faites valoir les avantages de votre demeure (Exemple : «C’est vrai que la salle de bain est géniale, je suis certain que vous apprécierez le rangement qu’elle offre et le bain à remous»). Préparez les offres d’achat, car vous en aurez sûrement besoin !

Même s’ils peuvent posséder des caractéristiques similaires, chaque acheteur est différent. Il s’agit donc de ne rien prendre pour acquis et de se préparer à chaque fois à recevoir des gens aux préférences et aux besoins distincts. Si toutefois vous croisez un curieux, un magasineur ou un vendu, vous saurez déjà comment vous y prendre !

Comments are closed.