Les propriétaires en ont assez des campagnes de désinformation orchestrées par l’industrie du courtage

«Les courtiers immobiliers doivent respecter notre choix !», clament certains propriétaires qui vendent leur maison sans intermédiaire avec DuProprio. Un récent sondage réalisé par la firme Ad hoc recherche et dont les résultats ont été dévoilés hier démontre qu’ils sont nombreux à dénoncer les campagnes de désinformation orchestrées par l’industrie du courtage et à réclamer que cesse l’intimidation.

Lire: Sollicitation abusive: DuProprio souhaite que l’on respecte le choix de ses clients »»»»

Depuis plusieurs mois déjà, une vaste offensive médiatique a été lancée pour miner la confiance du public envers la vente sans intermédiaire.

L’étude d’Ad hoc recherche a d’ailleurs permis de constater que certains courtiers utilisent et véhiculent sans retenue de fausses informations sur cette méthode de vente.

Pour DuProprio comme pour ses clients, la situation est intolérable. Les consommateurs ont le droit d’avoir un portrait juste et exact de la vente avec et sans intermédiaire afin de choisir le service qui correspond le mieux à leurs besoins.

L’approche de certains courtiers vivement critiquée

Plusieurs participants au sondage ont profité de cette tribune pour exprimer leur ras-le-bol : « À l’heure des scandales «populaires» leurs tactiques (aux courtiers) sont à l’image des campagnes de salissage politiques. » dénonce l’un des répondants.

D’autres ont eu maille à partir avec des courtiers insistants: « Un agent d’immeuble s’est fait passer pour un visiteur. Elle m’a demandé une visite par courriel.  C’est seulement lors de son arrivée chez moi, qu’elle s’est présentée comme un agent d’immeuble REMAX.  Après l’avoir mise à la porte, elle a osé m’envoyer un courriel me disant que je pouvais me faire violer et même tuer lors d’une visite…!!  Je lui ai dit de ne plus jamais me contacter car je porterais plainte. »

«Ils mettent tous beaucoup de pression et sont très manipulateurs. », a observé un autre. «L’un d’eux m’a même dit que sans agent je ne pourrais pas trouver de notaire qui s’occuperait de sceller la transaction… quand on sait que c’est de la responsabilité de l’acheteur… ».

«La majorité use de tactiques malhonnêtes pour nous contacter et ne respecte pas du tout le fait que nous inscrivions dans nos annonces « Agents s’abstenir ». Savent-ils lire ?», a réagi l’une des clientes de DuProprio à la suite de l’article publié hier sur notre blogue.

Interrogé hier par le journal Les Affaires, un courtier  de Montréal a admis multiplier les appels auprès des clients de DuProprio dans l’espoir d’obtenir le mandat de vendre leur maison. «J’appelle les gens jusqu’à ce qu’ils listent. Après huit appels, ils finissent par voir qu’on est sérieux. », a-t-il mentionné au journal.

De la publicité qui dérange

DuProprio reçoit fréquemment de ses clients des exemples de la publicité négative à laquelle ces derniers sont exposés. Dans certains cas, la teneur des messages est plutôt troublante. En voici un exemple:

Des campagnes sans effet sur les vendeurs

DuProprio se réjouit de constater que ses clients, bien que lassés par cette attitude, ne s’en laissent pas imposer par les courtiers immobiliers trop insistants. Les résultats du sondage mené par Ad hoc Recherche démontrent que les campagnes de désinformation ne suffisent pas à décourager les gens de vendre leur maison eux-mêmes. La grande majorité (91 %) des répondants ont en effet confirmé qu’ils n’avaient pas remis leur choix en question, malgré les pressions dont ils sont l’objet.

Jerome Ringuet

À propos de Jerome Ringuet

Je suis conseiller en communication et médias sociaux chez DuProprio depuis 2007. Diplômé en journalisme, en marketing et en relations publiques à l'Université Laval, j'ai donné plus de cent conférences à des propriétaires québécois désirant vendre leur maison sans payer de commission. Retrouvez-moi sur Facebook, Twitter, Pinterest et Google+

Comments are closed.