5 pièges à éviter lors de la vente ou de l’achat d’une maison

Dans son édition du 5 novembre dernier, Le Soleil présentait 5 erreurs fréquemment effectuées lors de la vente ou de l’achat d’une maison. Aujourd’hui, l’équipe DuProprio vous explique comment les éviter.

Piège à éviter #1: Utiliser un formulaire d’offre d’achat inadéquat et oublier une condition importante

maison-a-vendre5Solution DuProprio: À cette étape, utilisez des documents conçus par des professionnels. Les formulaires d’offre d’achat offert en ligne par DuProprio ont été rédigés par des avocats. Ils sont complets. Il suffit donc de les lire attentivement et d’indiquer tous les détails nécessaires.
En cas de besoin, DuProprio met un service d’assistance juridique gratuit à la disposition de ses clients.

Piège à éviter #2: Recourir à un inspecteur qui n’est pas un expert qualifié

Solution DuProprio: Consultez le répertoire de l’association des inspecteurs en bâtiments du Québec (AIBQ). ll s’agit de LA référence pour trouver un inspecteur qualifié. L’organisme s’assure que ses membres sont compétents, formés adéquatement et qu’ils détiennent une couverture d’assurance responsabilité professionnelle (erreurs et omissions).

Qu’est-ce que le rapport d’inspection d’une maison ? »»»»

Piège à éviter #3 : Accepter plusieurs offres d’achat simultanément

Solution DuProprio: C’est excitant de constater que notre maison génère de l’intérêt sur le marché. Il faut néanmoins garder la tête froide. Avant de signer une offre d’achat, assurez-vous de bien comprendre les implications en consultant le service d’assistance juridique de DuProprio ou votre notaire.

Consultez l’article suivant pour comprendre comment procéder si vous recevez plusieurs offres d’achat:

Peut-on accepter plusieurs offres d’achat pour une maison ? »»»»

Piège à éviter #4: Dissimuler des informations sur l’état de sa maison

maison-a-vendre21

Solution DuProprio: Au moment de la vente, le propriétaire est tenu de s’assurer que sa demeure est exempte de vices. S’il est au fait d’un problème, il doit l’indiquer à son acheteur. DuProprio met à la disposition de ses clients un document appelé «Déclaration du vendeur» qui permet de consigner des renseignements importants sur l’état de la maison. Remplissez-le honnêtement pour effectuer une transaction en toute transparence.

Piège à éviter #5: Omettre de préparer les documents nécessaires à la finalisation de la vente

Solution DuProprio: Pour finaliser la vente, vous devez consulter un notaire. Il vous demandera de rassembler les documents suivants: le contrat de vente signé des deux parties, le certificat de localisation, l’acte de vente et d’hypothèque (quittance) et la déclaration de copropriété dans le cas d’un condo. Comme un délai peut être nécessaire pour obtenir une copie de ces documents, préparez-les à l’avance.

De l’aide pour vendre sans commission

DuProprio peut vous aider à passer facilement à travers le processus de vente. Communiquez avec nous pour obtenir l’aide nécessaire pour vendre votre maison sans commission !

Visiter DuProprio »»»»

Jerome Ringuet

À propos de Jerome Ringuet

Je suis rédacteur en chef et gestionnaire des médias sociaux chez DuProprio depuis 2007. Diplômé en journalisme, en marketing et en relations publiques à l'Université Laval, j'ai donné près de cent conférences à des propriétaires québécois désirant vendre leur maison sans payer de commission. Retrouvez-moi sur Facebook, Twitter, Pinterest et Google+

3 commentaires

  1. Ghislain Noury dit:

    Pour réussir une bonne transaction je crois que la faire à juste prix est d’une importance capitale. On me demande souvent comment définir la valeur marchande d’une propriété. Dans un premier temps, je suis porté à répondre : Il faut chercher le montant le plus probable de convenir tant à l’acheteur qu’au vendeur.

  2. Cindy Roof dit:

    Bonjour
    J’aimerais apporter un point au sujet des inspecteurs en bâtiments. En 2012, pour un inspecteur, choisir son association c’est comme choisir son syndic sur la construction. Je suis moi même inspectrice et membre de l’ANIEB et je peux vous assurer que dans peu importe l’association ou ordre, il y a d’excellents inspecteurs et de très mauvais!!! LA rêgle d’or , selon moi, prenez le temps de ”magasiner” votre inspecteur, poser des questions (qualité du rapport, références, assurances, certification, étude antérieur, ect….) et SURTOUT, ne chercher pas un prix, souvent pour 20-30 ou 50$ de plus, vous aller avoir un service beaucoup plus professionnel et personnalisé.Il en va de votre investissement!!! Bonne journée

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>