Est-ce possible de vendre une maison en mauvais état, sans la rénover?

Pour certains propriétaires, mettre sa maison en vente c’est dire adieu à des problèmes. L’entretien leur demande trop d’énergie et ils souhaitent passer à autre chose. Mais est-ce possible de vendre une propriété en mauvais état, sans prendre le temps de la rénover ? Comment convaincre un acheteur d’acquérir un bien qui dépérit ? Comment éviter les ennuis après la vente ?

Voici des éléments qui vous aideront à réaliser la vente sans vous lancer dans les rénovations:

Tenez compte des travaux à faire dans le prix de vente

plan-maisonDonnez-vous de bons arguments de vente. Si l’état de la maison risque de décourager les acheteurs potentiels, un prix de vente sous la valeur marchande pourrait faire un bon contrepoids. Un exemple : une maison similaire à la vôtre, mais en bon état se vendrait 265 000 $ ? Des dépenses de 20 000 $ doivent être envisagées pour retaper la vôtre ? Afficher à 245 000$ et moins pourrait rendre votre maison plus attrayante.

Songez à des incitatifs

Vous hésitez à revoir le prix de vente à la baisse ? Inclure d’autres biens dans la vente pourrait vous permettre d’ajouter de la valeur à la transaction et convaincre l’acheteur hésitant d’acquérir votre maison en mauvais état. Les électroménagers, les luminaires, les stores, le spa ou encore le tracteur à gazon pourraient constituer des inclusions alléchantes.

Dans le même ordre d’idées, vous pourriez aussi vous engager à faire exécuter les travaux quand la maison sera vendue.

Montrez-vous ouvert à la négociation

Vendre une maison en mauvais état peut s’avérer ardu et demander du temps. La souplesse et l’ouverture vous serviront donc mieux que la fermeté et l’obstination. Visez une transaction «gagnant-gagnant» où chacune des parties sent qu’elle fait une bonne affaire. En étant conciliant,  il sera plus facile d’en venir à une entente.

N’ayez pas peur d’indiquer une expression comme «négociable» dans votre annonce.  Cela ne veut pas nécessairement dire que vous concéderez une baisse de prix. Vous montrerez plutôt que vous êtes prêt à discuter pour trouver un terrain d’entente.

7 principes pour négocier le prix de vente d’une maison »»»»

Soyez transparent avec votre acheteur

Au moment de la vente, le propriétaire est tenu de signaler à son acheteur la présence de défauts ou de vices apparents. La déclaration du vendeur est un document qui permet de le faire en dressant un portrait de l’état et de l’historique de la propriété.

ecrireEn étant franc et honnête quant à l’état réel de sa propriété, le vendeur s’attire la confiance de l’acheteur potentiel tout en évitant de s’exposer à d’éventuels recours.

Vendre sans garantie légale

Un autre moyen d’éviter qu’une poursuite soit intentée contre vous si un vice se révèle après la transaction est de vendre sans garantie légale. L’acheteur s’en portera alors acquéreur à ses risques et périls. Le cas échéant, une clause spéciale sera ajoutée au contrat de vente.

Notez toutefois que cette mention peut avoir pour effet de rebuter certains acheteurs.

Vendre sans garantie légale, quelles sont les implications ? »»»»

Vendre avec DuProprio

Peu importe l’état de votre demeure, DuProprio peut vous aider à la vendre sans verser de commission ! L’assistance juridique gratuite offerte avec nos services vous permettra de vous renseigner facilement sur vos droits et obligations.

Cliquez ici pour connaître nos tarifs ou adhérer à nos services »»»»

Comments are closed.