Nouvelles règles d’emprunt : Est-ce vraiment plus difficile d’acheter une maison?

Le sujet est sur toutes les lèvres depuis mardi : Ottawa a décidé de créer trois nouvelles mesures qui resserrent les règles pour effectuer un emprunt hypothécaire. Plus difficile d’acheter une maison ? Pas vraiment. Le cadre est certes plus rigide mais ce n’est rien pour mettre son projet d’achat de côté.

maisonargentLes mesures ne touchent ni la mise de fonds minimal qui reste à 5%, ni la période d’amortissement qui peut s’étendre jusqu’à 35 ans. Les nouveaux acheteurs peuvent donc se rassurer,  si leur projet est réaliste, ils ne devraient pas avoir de difficulté à obtenir un prêt.

Accueil positif

L’objectif d’Ottawa est avant tout de mettre un frein à la spéculation immobilière et de s’assurer que les acheteurs soient en mesure de payer leur hypothèque même si les taux d’intérêt augmentent.

La nouvelle a d’ailleurs été bien reçue dans les milliers financiers et immobiliers. Après tout, l’intention derrière cette initiative est clairement de mieux protéger le consommateur en évitant l’accès d’endettement.

Les nouvelles règles

  • La somme maximale pour un refinancement hypothécaire passe de 95 à 90% de la valeur de la maison.
  • La mise de fonds minimale pour un logement qui ne sera pas occupé par le propriétaire passe à 20%.
  • L’acheteur doit remplir les critères d’obtention d’un prêt hypothécaire de 5 ans à taux fixe, même dans le cas où il choisit une échéance plus courte.

Pour en savoir plus

Le Devoir : Jim Flaherty resserre l’accès à la propriété »»»»

La Presse Affaires : Un vaccin contre la surchauffe immobilière »»»»

Comments are closed.