Faut-il se méfier des maisons isolées à la MIUF?

Avez-vous déjà entendu parlé de la MIUF ? Il s’agit d’une matière qui a jadis été utilisée comme isolant mais qui est maintenant interdite au Canada. Même si les constructeurs ont cessé de s’en servir parce qu’elle constituait un danger pour la santé, on en retrouve encore dans certaines maisons qui ont été construites entre 1977 et 1980.

Si la présence de MIUF ne constitue pas nécessairement un problème, elle peut néanmoins susciter l’inquiétude d’un acheteur potentiel et, par le fait même, déprécier la valeur de votre propriété. Dans certains cas, il faudra dépenser plusieurs milliers de dollars pour l’enlever.

miufLa MIUF est une mousse fabriquée au moyen d’un gaz appelé le formaldéhyde. En petites quantités, il n’est pas dangereux. Il peut toutefois s’avérer irritant et toxique lorsque sa concentration est très élevée. Il provoque alors des maux de têtes, des étourdissements, des troubles respiratoires ou des irritations de la peau.

Risque plutôt faible

Le formaldéhyde contenu dans la MIUF se retrouve à l’état naturel dans le corps humain et dans l’environnement. Il est d’ailleurs important de savoir que les maisons isolées avec cette matière ne présentent pas de niveau de formaldéhyde plus élevé que les autres. En fait, quand elle a été bien installée, la MIUF ne présente pas vraiment de problème.

Les experts ont remarqué que, dans les deux ou trois jours suivants son installation, alors que la mousse durcissait, elle rejetait parfois un surplus gazeux. Or, comme elle n’est plus utilisée depuis 1980, il y a longtemps qu’elle ne dégage plus de formaldéhyde à l’intérieur de la maison.

Quand faut-il l’enlever ?

Les problèmes surviennent quand la MIUF est en contact avec de l’eau ou de l’humidité. Elle commence alors à se dégrader et c’est là qu’elle représente un danger.

Quand cela se produit, il faut la retirer. Et ce sont des spécialistes qui doivent effectuer ce genre de travaux afin de ne pas entraîner de risques pour la santé des occupants de la maison.

Certains inspecteurs en bâtiment pourront vérifier si la maison contient de la MIUF. Si la propriété a été construite entre 1977 et 1980, il serait sage de faire les vérifications nécessaires. On estime à environ 80 000 le nombre de maisons canadiennes qui auraient pu être isolées à la MIUF.

Pour en savoir plus sur le sujet :

Un document de la Société canadienne d’hypothèques et de logement »»»»

Trois documents audio-vidéos réalisés par Radio-Canada »»»»

Comments are closed.